spot_img

Réaménagement d’un appartement à Caricubes

A lire absolument

Pierre Marchal
Pierre Marchal
Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, fondateur de l’agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free-lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain. Anakaopress est née. Aujourd’hui à la tête du magazine de sport Gadiamb, de Teck-Tech et de Nude, la création de la société d'édition Zebra Editing est un nouveau challenge. Tél : 0692 65 79 95 Mail : marchal@anakaopress.com

Labellisé en 2021 « Architecture contemporaine remarquable », la résidence Caricubes de la SHLMR fait partie du patrimoine architectural dionysien. Wendy, propriétaire depuis peu d’un F3, est tombée sous le charme de cette résidence originale. Après des travaux d’aménagements, elle a tenu à marier l’exotisme et la nature dans un esprit résolument urbain. Un appartement au style atypique et affirmé. Visite guidée autour d’un projet n’ayant nécessité qu’un faible budget et beaucoup d’imaginations.

Passionnée par la rénovation, Wendy aime transformer, refaire du neuf avec de l’ancien, avec une résonance et une démarche éco responsable. « Les lieux de vie, sont pour moi très important car ils sont sources d’épanouissement personnel et participe au bien-être du quotidien. Pour cet appartement, j’ai adoré le côté cubique, et l’idée de boite empilée, un peu comme les cubes de jeu de ma fille. Je suis tombé sous le charme de ce triplex traversant, baigné de lumière. Un magnifique espace de vie respirant, grâce aux vues côté mer et montagne avec une hauteur sous plafond de 3m25. Les deux chambres et la salle de bain sont comme des petites boîtes prêtent à accueillir leurs trésors. Après avoir ressenti un espace potentiel de bien être, il fallait que je trouve une belle pièce de décoration. Dans chacune de mes décoration et production, cette pièce ou objet est le point de base de la rénovation et de l’ambiance que je souhaite créer ».

Pièce maîtresse du salon, un très beau baobab de deux mètres en fer forgé, deviendra la source d’inspiration pour le reste de la décoration de l’appartement cosy à souhait :

• Les pointes de Terracotas comme une résonance de la terre
• Le blanc pour rappeler la lumière et la chaleur de sa région d’origine
• Le vert naturel des végétaux pour ramener l’authenticité
• Les marrons et beige du bois pour rappeler l’écorce.
• Et enfin les noirs et gris, créant subtilement le contraste et la mise en lumière des zones et objets. Tout en rappelant le côté urbain de cet immeuble à l’architecture classée.

Parmi les aménagements, Wendy a réduit la salle d’eau afin de créer un dressing. Son petit volume a été optimisée en installant une double vasque familiale provenant de chez Ravate. Le carrelage italien imitation bois de chez Espace Déco délimite l’espace de la douche au mur, tandis qu’un solide et robuste receveur de Mr Bricolage en émail délimite le sol. La robinetterie de chez Ravate, dans la simplicité de ses chromes souligne avec élégance et simplicité la fonction de la pièce.

Dans la cuisine, des ouvertures ont été créés afin d’instaurer la convivialité des futures convives et faciliter les échanges familiaux avec la salle à manger. La cuisine est à l’origine un modèle d’occasion qui avait été fabriqué par un artisan réunionnais. Un peu d’astuce et des calculs, ont permis que l’ancienne implantation « en carré » devienne un « U » résolument ergonomique et satisfaisant le triangle d’or de la cuisinière. Les plans de travail, imitation béton, soulignent agréablement l’espace.

L’éclairage a été repensé et choisi chez Stand 64, grâce aux très bons conseils d’Aurelie. Il est à la fois invisible et finement subtil pour souligner les volumes. L’installation en escargot dans la cuisine avec des rails et des spots de la gamme a été la solution innovante pour obtenir une belle luminosité pour cuisiner de bons petits plats. Le brasseur d’air aux belles pales de bois brun provenant aussi de chez Stand 64 apporte une touche exotique et moderne à la fois.

Coté décoration et meubles, Wendy aime mixer des pièces neuves et d’occasion lui permettant d’affirmer un style, de donner /redonner vie à un objet, toujours dans une démarche écologique et responsable. Le canapé est un modèle iconique. Il s’agit du « Plumy » de chez Ligne Roset.

Les buffets et le meuble bas de télé aux lignes modernes, proviennent de chez Atlas alors que la table à manger provient de Château d’Ax. Un modèle pratique et robuste en céramique avec des rallonges extensibles. Les chaises du salon sont des Masters de Kartel. Élément de décoration mural, le macramé créé par Abigael apporte une petite touche d’originalité, pièces uniques à retrouver sur facebook « Kaz.macramé ».

Beaucoup d’imagination ont permis à ce triplex vintage, cosy, subtilement exotique avec son authenticité urbaine de créer un lieu de vie d’exception où l’on se sent bien.

Texte et photos Pierre Marchal

- Advertisement -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img

Actualités

- Publicité -spot_img

Plus d'informations comme celle-ci