spot_img

Case à Hell-Bourg | Le charme de la « Villa Blanche »

A lire absolument

Pierre Marchal
Pierre Marchal
Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, fondateur de l’agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free-lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain. Anakaopress est née. Aujourd’hui à la tête du magazine de sport Gadiamb, de Teck-Tech et de Nude, la création de la société d'édition Zebra Editing est un nouveau challenge. Tél : 0692 65 79 95 Mail : marchal@anakaopress.com

Située à Hell-Bourg, cette maison de changement d’air a été construite au début du 20ème siècle. L’histoire de la « Villa Blanche » est l’occasion de revisiter celle de Hell-Bourg, autrefois Bé-Mahot. Deux ans de travaux ont été nécessaires pour remettre en état et au goût du jour cette charmante demeure qui fait partie du circuit de visite des cases créoles. En conservant son charme d’antan.

CASE HELLBOURG

Comme Cilaos, Hell-Bourg doit sa réputation à sa station thermale très prisée des Réunionnais désireux de s’aérer et de se mettre au frais, loin de la chaleur étouffante du littoral. Le changement d’air correspondant à la période allant de la fin du XVIIIe siècle jusqu’au milieu du XXe siècle….

La Villa Blanche fait partie de ces demeures atypiques qui font le charme d’Hell-Bourg. Sa propriétaire actuelle l’a acquise il y a quelques années. Désireuse de lui redonner une seconde vie, une nouvelle jeunesse, Emma a entrepris ce projet un peu fou secondée par son fidèle conseiller et ami Jean Marc, qui n’a eu de cesse de mettre la main à la pâte. Bien décidée de lui conserver tout son charme, Emma avait opté de moderniser certaines pièces de vie dont la cuisine et les salles de bain tout en conservant la bâtisse dans « son jus ». Pas question de dénaturer l’ensemble. Les extérieurs ont été rajeunis, traités et repeints de blanc.
Avant d’entreprendre les travaux intérieurs, Emma la propriétaire, a tenu à protéger la maison des dangers extérieurs : traitement anti-termites, remplacement de la toiture, rénovation des façades extérieures à l’identique et changement du chauffe-eau à gaz par une énergie solaire. Ces travaux préliminaires ont permis à la famille de disposer de temps pour se projeter dans une rénovation intérieure qui respecte les codes de l’architecture créole tout en apportant le confort de la modernité. L’agrandissement sur la façade latérale par le remplacement de portes par la formation d’une véranda similaire à celui de la façade principale avait été réalisé dans les années 80, apportant une touche particulière et originale à l’ensemble.

La villa est reconnaissable à son caractère créole affirmé (une façade symétrique, un bardage bois horizontal, des lambrequins et des auvents en zinc), l’influence anglaise de sa varangue à bow-window et sa couleur monochrome.
L’ambiance chaleureuse du bois se prolonge à l’intérieur avec les plafonds créoles hauts de près de trois mètres, le parquet en natte dans le salon et les chambres ainsi que le bardage bois. Le sol des vérandas est agrémenté de carreaux en ciment rouge dont la pose épouse les contours de la pièce avec originalité et fantaisie. Les tomettes sont d’origine. Toutes ces rénovations ont permis d’améliorer le confort de l’habitation, aujourd’hui disponible à la location saisonnière.

Bien que n’étant pas classée, la maison se situe dans un périmètre protégé et toutes les modifications extérieures sont soumises à l’avis de l’architecte des bâtiments de France lors de la déclaration de travaux en mairie.
Une maison chargée d’histoire, qui attire les regards. Laissez-vous tenter pour un séjour dans cette demeure originale où il fait bon vivre. Prenez le temps d’une pause et abandonnez-vous sous la tonnelle du jardin luxuriant. Azalées, fougères arborescentes, amaryllis vous feront de l’ombre alors que les parterres de roses, de dahlias et de gerberas vous enivreront de leurs senteurs. L’instant d’un thé en face du Piton des Neiges.

Texte et photos Pierre Marchal
Vue aérienne Thierry Lheureux

Pour louer La Villa Blanche, contacter Frédérique au 0693 91 00 32
Par mail au : lavillablanche.hellbourg@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img

Actualités

- Publicité -spot_img

Plus d'informations comme celle-ci