spot_img

Eric Blanchard de Bat’Exp

A lire absolument

Pierre Marchal
Pierre Marchal
Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, fondateur de l’agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free-lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain. Anakaopress est née. Aujourd’hui à la tête du magazine de sport Gadiamb, de Teck-Tech et de Nude, la création de la société d'édition Zebra Editing est un nouveau challenge. Tél : 0692 65 79 95 Mail : marchal@anakaopress.com

Un projet de travaux et ses hasards de rencontres auront eu raison de cette connexion avec Bat’Exp, une coopérative d’entreprises du BTP conçue en mode unique et novateur sur le territoire réunionnais. Rendez-vous avec Eric Blanchard, son président fondateur, versé dans l’empathie, l’altruisme et l’humain à l’image de sa société créée en septembre 2018.

Teck-Tech : Eric Blanchard, en quoi consiste Bat’Exp ?

Eric Blanchard : « Bat’Exp, comme Expérimentations, Expertises, Expériences peut être définie comme une couveuse d’entreprises dans le domaine du BTP. C’est donner la possibilité aux jeunes entrepreneurs de débuter en bénéficiant d’un accompagnement et d’entraides en termes de conseils et d’outils de gestion mutualisés. Le principe consiste à donner une possibilité au candidat de tester en mode réel sa structure en limitant les risques, les contraintes et les appréhensions propres à ces projets sensibles. Le tout se décline dans le partage, la complémentarité et la préservation de valeurs qui me sont essentielles : Humain, Empathie et Loyauté. L’atmosphère de la coopérative y est familiale, presque intimiste, altruiste et solidaire, les échanges se fondent sur la confiance et la transparence. »

« Deux statuts sécurisés pour entreprendre »

« Bat’Exp propose 2 formules sécurisées de démarches entrepreneuriales : un Contrat d’Appui au Projet d’Entreprise ou CAPE pour démarrer et tester son activité et un CESA, Contrat d’Entrepreneur SAlarié en CDI pour poursuivre et pérenniser sa profession.

Quels sont les atouts de ces 2 formules ?

« Les avantages sont clairement très nombreux. Le CAPE n’impose pas l’immatriculation de l’entreprise, favorise la légitimité et la mise en place rapide d’une notoriété, permet de bénéficier du cadre juridique consolidé par la structure en assurances à responsabilités civiles, décennale, accidents de travail, des maladies professionnelles …A l’issue du parcours CAPE, sur une période donc pouvant aller de 6 à 24 mois, le jeune entrepreneur soit, renonce à son projet, soit crée sa société en mode autonome, soit intègre la coopérative en qualité d’associé par le biais d’un CESA. Ce dernier contrat lui permet de piloter en toutes responsabilités son activité tout en bénéficiant des avantages juridiques et des outils de gestions de la structure encadrante. En fait, Bat’Exp constitue un mixte entre couveuse d’entreprises et coopérative d’activités et d’emplois.

Quel parcours vous a inspiré la création de cette Société Coopérative Participative?

« Je me définis comme un autodidacte, sans frontière, audacieux, animé par la curiosité et la volonté de créer dans le respect des valeurs que sont les miennes. J’ai grandi au pays basque dans un environnement sensibilisé aux implications associatives et à la préservation de la nature. J’ai fait des études d’agronomie, formé à la coordination de projets de développement. Mon premier stage prévu en Indes pour observer l’élevage des vers à soie a vite fait place à une mission au Service de Protection des Végétaux sur l’île de La Réunion en juillet 1996. Je travaille alors sur un ouvrage didactique consacré à la communication des usages de produits phytosanitaires et découvre tout l’intérêt des vertus pharmaceutiques associées aux plantes, j‘enchaîne ensuite sur Adven Run, un recueil recensant tout le paradoxe qualitatif des mauvaises herbes sur le territoire réunionnais. En 98, je deviens animateur technicien du Forum de l’Agriculture Raisonnée Respectueuse de l’Environnement, j’y acquière toutes les postures inspirant le Bio. En 2004, je crée Réunion Paysage, une entreprise d’aménagements et de conseils paysagers. Terrasses en bois, pergolas, élagage, systèmes d’arrosage en goutte à goutte constituent mon quotidien, en parallèle j’assouvis mon appétence pour la pédagogie, le passage du savoir en intervenant dans certaines formations proposées par le CFPPA (Centre de Formation Professionnel Agricole) de St Benoît. Je cesse mon activité en 2016 à la recherche de nouvelles sensations. »

« Ma rencontre avec BATIMOI sera décisive »

« Un poste de chargé de mission au sein de BATIMOI, couveuse de St André spécialisée dans le BTP marquera un virage décisif dans mon parcours professionnel. Son président abandonnant la gestion de cette structure, j‘en reprends le concept soucieux de préserver la belle dynamique établie, d’entretenir le rêve de ses membres et convaincu surtout de la pertinence de ses principes de fonctionnement. Je crée alors Bat’Exp motivé par ses perspectives d’épanouissements, 23 entreprises de Batimoi sont ainsi transférées dans Bat’Exp. »

Comment envisagez-vous l’avenir ?

« Bat’Exp a été reconnue officiellement SCOP (Société COopérative et Participative) en avril 2021, elle est aujourd’hui constituée de 18 enseignes spécialisées dans de nombreux corps de métiers comme le carrelage, l’électricité, la plomberie, la maçonnerie ou les maisons à ossature bois. Elle compte 6 salariés dont 5 CESA et 17 CAPE. Nous accompagnons même un apprenti. Réussir à fédérer autour d’expertises était un challenge, avoir réalisé cette ambition est une fierté partagée. Mon rêve serait d’épanouir notre famille et son périmètre d’activités, progresser « ti lamp, ti lamp » en préservant nos valeurs humaines comme les individualités de ce collectif.
Mon souhait serait que nous puissions être des précurseurs en la partie, que ce modèle d’entreprises soit celui de demain encouragé par des dispositifs d’accompagnements et de reconnaissances accessibles et incitatifs. »

Texte Nadine Gracy
Photo Pierre Marchal

Contact Bat’Expé – Eric Blanchard – direction@batexp.re – tél 0692 32 31 16

- Advertisement -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img

Actualités

- Publicité -spot_img

Plus d'informations comme celle-ci