Sign in / Join

« Rendre les gens heureux »

PHILIPPE TECHER, GUIDE TOUT-TERRAIN

Authentique. Exclusif. Sur-Mesure. Ces 3 mots reviennent comme un mantra dans la bouche de Philippe Técher lorsqu’il évoque les séjours qu’il crée pour ses clients. Il faut dire que cet infatigable baroudeur aime par-dessus tout révéler le meilleur de notre île à ceux qu’il accompagne.

La (presque) cinquantaine casual, chemise en jean et béret sur la tête, Philippe nous rejoint tout sourire. Nous découvrons au cours de notre entretien un homme avenant, enthousiaste, qui aime parler de son métier et des personnes qu’il accompagne comme on parle d’une passion.
Et pour cause : l’ancien journaliste guide Réunionnais et touristes dans les moindres recoins de l’île depuis 20 ans.

Guider, accompagner : une vocation
« Il n’y a pas mieux que le journalisme pour avoir une bonne connaissance générale, sociale, économique, etc. de l’île. Après, les qualités humaines ont fait la différence », explique Philippe.
Sa philosophie de travail : proposer à ses clients ce qu’il aimerait qu’on lui propose quand il voyage. Toujours se mettre à la place de l’autre. Trouver l’alchimie parfaite entre les visites, la découverte culturelle et le farniente. « La partie panoramique, La Réunion l’offre naturellement. Pour le côté culturel, j’essaie d’apporter un maximum d’informations à mes clients, de manière simple et accessible, pour les intégrer. Et le 3ème point fort, c’est de finir la journée de façon à ce que les gens gardent des étoiles dans les yeux… ».
Cette inspiration, il l’a puisé dans ses nombreux voyages – une cinquantaine de pays. « Dès que je peux, je pars m’enrichir d’autres cultures, d’autres façons de voir la vie, d’accueillir, et ça donne beaucoup d’humilité », admet notre guide. C’est aussi lors de ses voyages qu’il a compris que certaines personnes ne se sentaient pas assez sportives pour venir sur « l’île intense ». Lui a décidé de montrer le contraire, de faire de La Réunion une île accessible à tous, aimable par tous.
Pour cela, Philippe s’attache à bien cerner le profil des personnes qu’il guide. « Je tiens absolument à les rencontrer avant. Le contact va me permettre de jauger beaucoup de choses et de monter le projet avec le client pour qu’il se sente acteur de sa sortie ».

Des clients en quête d’authenticité
Philippe travaille avec des agences d’Afrique du Sud, d’Australie, d’Europe de l’Est, de métropole et d’ailleurs, mais aussi avec des comités d’entreprise pour des séjours incentive. Il accompagne également des professionnels en voyage d’affaires qui prennent une journée ou deux pour se détendre et visiter, et des Réunionnais. Toujours sur-mesure.
« Les temps libres, les vacances sont chers et rares, alors chacun doit pouvoir en profiter et en avoir pour son argent, affirme-t-il. Et les gens ne veulent plus subir cette pression touristique standard. Ils recherchent quelque chose d’exclusif », qui réponde à leurs envies mais aussi à leurs contraintes de temps, de capacités physiques, etc.
Y compris les Réunionnais, de plus en plus nombreux à jouer le jeu de visiter La Réunion. « Il y a des choses qu’ils savent déjà et d’autres qu’ils croient savoir, s’amuse Philippe. Là, il s’agit de faire la différence, d’apporter un petit plus, de créer des associations, d’apporter des éclairages, etc. Je sais capter leur attention en leur amenant des connaissances complémentaires.
Mon but quand arrive le soir, c’est de me dire que mes clients ont vécu une expérience extraordinaire. La magie opère comme ça. D’ailleurs dans 70 % des cas, ils deviennent des amis et nous restons en contact ! »

Une découverte de La Réunion rien qu’à soi
Les clients de Philippe veulent s’immerger totalement, partager l’intimité des Réunionnais, vivre pleinement l’endroit… non sans quelques exigences. Heureusement, notre guide-accompagnateur sait satisfaire ceux qui ne souhaitent pas se lever à 6 h comme ceux qui ne peuvent pas marcher trop longtemps ou souhaitent sortir des sentiers battus pour leur voyage de noces. Par exemple en leur proposant une « héli-rando » (une randonnée pédestre jusqu’à Mafate ou Grand-Bassin avec retour en hélicoptère), un « héli-cari » (l’opportunité de déguster un cari dans un endroit peu accessible) ou pourquoi pas un repas chez lui !
« C’est pourquoi ma société s’appelle VIP : Vivre l’Intérieur du Pays, sourit Philippe. Je vais proposer à mes clients de faire quelques ‘standards’ puis composer en fonction du temps qu’on a, pour laisser place à la surprise, à l’inspiration du moment, s’adapter à la météo. Cela permet de ne s’arrêter au Souffleur que s’il souffle, de prendre le temps de ramasser quelques goyaviers ou de regarder quelqu’un casser la coco… Il faut qu’il y ait une découverte et un échange permanents, que tout ne soit pas planifié. J’arrive toujours à voir La Réunion avec les yeux des autres. Le jour où je n’y arriverai plus, j’arrêterai ! ».

Accueillant, tout naturellement
La suite, Philippe l’envisage toujours entouré de personnes en quête de découverte et d’authenticité. « Mon rêve serait d’ouvrir un petit gîte car j’adore cuisinier, j’adore les gens, le contact. J’aimerais proposer un endroit avec un atelier cuisine, un jardin botanique, où les gens se sentent chez eux en arrivant, où on partage des moments forts ensemble. Car le pouvoir de rendre les gens heureux est inestimable ! »

Texte : Cécile Jeancolas
Photos : Pierre Marchal

Laissez-vous guider !
Philippe Técher (VIP), guide-accompagnateur en Français et Anglais, propose des séjours sur-mesure d’un à plusieurs jours pour 1 à 8 personnes.
0692 95 37 03 – Philtecher2@gmail.com

Pierre Marchal

Après avoir exercé onze ans comme journaliste au Quotidien de la Réunion, fondateur de l’agence photographique MozaikImages regroupant 95 auteurs dans l’océan Indien mais aussi au Japon et en Australie, Pierre Marchal a opté en 2005 pour une activité free-lance lui permettant de se consacrer à son sujet de prédilection : l’être humain. Anakaopress est née. Aujourd’hui à la tête du magazine de sport Gadiamb et de Paradise Island, Grenadine est un nouveau challenge. Tél : 0692 65 79 95 Mail ; marchal@anakaopress.com

Laisser une réponse

Ces articles peuvent vous intéressez